Nom du Saint

Aboubacar Ténintao Sanoussi SatoZachariaou SaatoKosso Sékou Boun Mahamane Sékou SamassékouFodiki Sanogo Alwalidiou Abdoulaye Kayaka Mori, Namara Mori Youssoufou, Mori Lamini Kanyma, Mory Lamini Dagi, Mori Mahamane Boun Idrissa (à Sansanto) Sékou Senyon Mahamane Adjabiyorkoï Nana Goumo, Albarka Goumo, Moudouwari Goumo Koïma Almami Issiaka Traoré Alpha Mamadou Mourdianké dit Walidiou Koussoudié Ali Koukou Dinguéré Seymani Ibrahima (Sékou Ibrahima) Mahamane Moridian Sékou Sotou Mori Djombil Alpha Sékou Gada Gada Acharif Moulaye Haama Almami Ismaïla, Nana Kadidia Djidi Tiara, Acharif Moulaye Haama, Alhassane al-Housseyni Sidi Mahamane Fadiga Sékou Lobbo Cissé Alimou Almoctar Cissé Aklpha Fofana ,  Amadou Fofana, Aboubacar Payatao, Abdoulaye Payatao,  Abdoulaye Kaïmori Payatao Fatoumata Songuè Alpha Lamine Dramane Sarmoye Tounkara Alpha Alimane Amadou Alpha Fatoma Koumba, Alpha Mahamane , Songué, Aliman Djéguiné , Aminata Koumba Tapama Djénapo Oumou Hani Maïga Moussa Sougouli dit Moussa Soumouni Alhassane Traoré, Alhousseyni Traoré Al-Hassane - Al - Housseïni

Almami Ismaïla
Nana Kadidia
Djidi Tiara

Almamy Soumaïla, homme de culture, de pardon, craignant Dieu, a été imam de la mosquée pendant 40 ans et n’a pas manqué un seul jour en 40 ans ; tout ce qui est difficile, même aujourd’hui, on peut aller à son tombeau, Dieu va faciliter la chose : si tu veux gagner un fils, de l’argent, aller à la Mecque, etc. L’an dernier une femme de Mopti, Madame Sanogo de Mopti, a pu aller à la Mecque après être venue ici et avoir fait une promesse sur le tombeau de ce saint. Sa femme s’appelait Nana Kadidia, et la captive Djidi Diarra : elles aussi sont toutes les deux couchées devant la mosquée de Djenné, pas loin du tombeau de Moulay Hama, qui était venu du temps de Almami Soumaïla, et qui avait demandé à Dieu de mourir ici, à Djenné, et qui a été exaucé.

 

Retour