La célèbre mosquée de Djenné

Djenné Patrimoine

La célèbre mosquée de Djenné

La mosquée de Djenné est le plus grand bâtiment en terre crue d’Afrique de l’Ouest. Elle a été reconstruite en 1906-1907 sur les ruines de la première mosquée, qui remontait, selon la tradition, à la conversion à l’islam du roi Koi Konboro, au XIIIème siècle de l’ère chrétienne. Ce bâtiment qui avait traversé les siècles fut abandonné vers 1830 sur ordre de Sékou Amadou qui le laissa s’effondrer et le remplaça –pendant deux générations, la durée de son empire– par une autre mosquée, un bâtiment austère et bas de plafond, qui occupait le site de l’actuelle école.

Retour à la vue aérienne